mercredi 5 février 2014

Roubaix : un commerçant de la rue de Lannoy gravement blessé ... - La Voix du Nord

Un commerçant de la rue de Lannoy âgé de 45 ans et originaire de Wattrelos a été gravement blessé à la tête, lors d’une rixe survenu lundi soir. On évoque une suspicion de fractures du crâne et du plancher orbital. « Ils auraient pu le tuer », explique une source judiciaire. Mardi soir, un Roubaisien âgé de 20 ans a été placé en garde à vue. Il a été remis en liberté ce mercredi en milieu d’après-midi.


L’agression s’est produite lundi soir, autour de la place Sainte-Elisabeth à Roubaix. Ce sont des passants qui ont découvert la victime, gravement blessé à la tête.L’agression s’est produite lundi soir, autour de la place Sainte-Elisabeth à Roubaix. Ce sont des passants qui ont découvert la victime, gravement blessé à la tête.



Que s’est-il passé lundi en fin d’après-midi, place Sainte-Elisabeth à Roubaix ? Vers 19 heures, des passants découvrent un homme souffrant d’une importante plaie saignante à la tête. Les sapeurs-pompiers de Roubaix sont alertés et, sur les conseils du SMUR, dirigent la victime vers l’hôpital de Roubaix. On suspecte alors une fracture du crâne et, plus grave encore, une fracture du plancher orbital qui pourrait avoir des conséquences importantes sur la vue de la victime. Des témoins expliquent immédiatement que l’homme, un Wattrelosien âgé de 45 ans, est un commerçant de la place et qu’il a été frappé à l’aide d’une bouteille par plusieurs individus qui ont pris la fuite.


Un climat « tendu »


Selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la brigade criminelle de la sûreté urbaine de Roubaix, un proche de la victime a eu maille à partir avec « un individu qui squatte souvent autour de l’église ». Une source proche du dossier évoque un « climat tendu ». Le jeune homme essuie une bordée d’insultes et est la cible d’un jet de bouteille. Mis au courant, le commerçant sort alors de son établissement pour recueillir un début d’explications. S’en suit une altercation où s’agrègent plusieurs personnes. Une bombe lacrymogène est utilisée. Par qui ? Il revient à l’enquête de l’établir. Une certitude, toutefois, la victime est rouée de coups. « Elle explique avoir reçu un coup de pied et s’être réveillée à l’hôpital », relate une source judiciaire. Le quadragénaire aurait reçu un violent coup de bouteille sur le crâne. « Ils auraient pu le tuer, c’est extrêmement violent », continue la même source.


Mardi soir, un Roubaisien âgé de 20 ans a été placé en garde à vue dans cette affaire. Il a été remis en liberté. L’enquête se poursuit en préliminaire.



 

Copyright © Roubaix Hub Design by O Pregador | Blogger Theme by Blogger Template de luxo | Politique de confidentialité